Ses rencontres

Daniel THEAULT ou (Danyel THEO) artiste interprète, auteur-compositeur est né à Grozanville (quartier de Fort de France). Dès son plus jeune âge, son père lui offrit un accordéon. Il s'initia à cet instrument et à la danse où il animait des fêtes familiales. Le bouche à oreille faisant son effet, il était demandé dans différentes communes de la Martinique.


Alors qu'il avait 13 ans, pour son anniversaire, son père fit venir un orchestre complet ( très connu à l'époque). C'était au cours de cette soirée que pour la première fois, Daniel avait chanté accompagné de musiciens. Parmi ses petits copains, il y avait Paul Rosine avec qui il répétait chez ce dernier.


Ses parents déménageant régulièrement, c'est ainsi qu'en 1961, il se retrouva voisin avec Simon Jurad. Passionné les deux compères faisaient du lèche-vitrine devant les magasins d'instruments de musique à Fort de France si bien que tout naturellement et le rock étant à la mode, Daniel et Simon décidèrent de monter un petit groupe afin de reprendre les chansons qui marchaient très bien. Il avait été décidé comme suit ; Simon Jurad à la guitare, un autre petit voisin était à la caisse claire mais il manquait un bassiste. Daniel avait pensé à un autre copain qui voulait faire de la basse, il était dans le quartier de Terres Sainville à Fort de France. Vico Charlemagne, qui devint plus tard le bassiste de la Perfecta. Ayant fait les présentations, Daniel se mit au chant en reprenant les standards du rock.


Le groupe répétait à raison de trois fois par semaine mais au bout de quelques mois, les parents de Daniel décidèrent de déménager. Arrivé à la cité Godissard, il fit connaissance avec un groupe de rock, tous originaires de Toulouse (France). Le chanteur du groupe étant absent, Daniel leur proposa de l'accompagner musicalement au cours d'un spectacle dont la vedette était Maurice Alcindor. Contrat rempli mais malheureusement, pour raison Familiale les trois musiciens toulousains qui était aussi frère durent quitter précipitamment la Martinique. N'ayant pas encore trouvé son vrai créneau, Daniel continua à chercher sa voie. Et il la trouvera un jour où il se promenait du coté de la batelière, en passant devant une maison où un petit groupe de quatre musiciens jouaient. Très vite on lui proposa d'intégrer le groupe en tant que chanteur. Daniel toujours avec ses standards et grâce à la mairie de Schoelcher, avait trouvé sa voie. Dès 1962, donna des concerts dans les communes de la Martinique ( à l'époque, il y avait très peu de salle de spectacle, on jouait beaucoup dans les salles paroissiales). En 1963, en allant danser à la Moina, Daniel se fit connaitre de Marius Cultier qui le connaissait de réputation. Ce formidable pianiste lui demanda d'interpréter deux chansons. Dès 1964, à Fort de France, donna deux concerts au Ciné-théâtre.


Fort de ses avancées, dans la foulé, Daniel créera un groupe folklorique basé dans la commune de Schoelcher avec une vingtaine de jeunes de son âge, aussi bien des garçons que des filles, qui dansaient, faisant des sketches, faisant aussi comique. Avec l'aide des parents de ces derniers, Daniel anime la commune, la mairie ayant mis trois minis cars avec chauffeurs à la disposition du groupe, les demandes de spectacles affluèrent.

Voir aussi son autre site : www.myspace.com/danieltheault

Site officiel de Daniel THEAULT © 2007-2017 - Reproduction interdite - Gestion du site

Création site internetwww.wooa.fr - Zouk - Zouk sur Univers de la musique - Annuaire Musique Gratuite - Annuaire Web France - Annuaire musique, référencement musique - El annuaire - Bloc.com - animations musicales sur e-annuaire - Annuaire musique - Artiste de musique, présentation, sites officiels, biographies, musicographies, fans clubs et sites personnels sur Etula - Annuaire idfabrik, graphiste freelance - Top Webyse - Annuaire de sites - communiqué de presse - Carte - Serveur Dédié

Musique sur annuaire francophone NEToo - Répertoire Musique du monde et internationale - Actualité en France